Qui a de l'éthique à Madagascar ?

Publié le par La Rédac'

Nul n'est sans savoir que Madagascar, pour sortir de la crise, s'est choisi la voie qui était la moins cahoteuse : le consensus entre 4 mouvances dont trois furent représentées par trois anciens présidents de la république et la 4ème par le Président d'un pouvoir de fait.

Pour que le consensus aie une valeur éthique, Monsieur le Président de la HAT a fait signer par les 4 chefs de file la Charte des Valeurs. A la compréhension de l'AMPDHP, tous les actes qui seraient signés par les 4 chefs de file seront des textes fondamentaux pour tout processus d'organisation et d'opérationnalisation de la Transition.

De par la Charte de Valeurs, les chefs de file devraient démontrer qu'ils sont de véritables personnalités gardant le sens de l'honneur, gardiens de la souveraineté et de l'intégrité de Madagascar. Aucun d'eux ne devait faillir à la Charte de Valeurs qu'ils s'étaient fixés de respecter. Cela afin que la crise qui atteint profondément le peuple soit résolue dans la sérénité.

En effet, tous les actes afférents à la Transition à Madagascar ont tous été signés jusqu'à l'acte additionnel d'Addis-Abeba.

Que s'est-il passé, vu que la crise était près de son paroxysme ? Le leader du pouvoir de fait qui a présenté la Charte de Valeurs s'est rétracté et pire, il a effacé par voie  d'Ordonnance ses propres signatures et celles des autres avec.

N'est-ce pas le fait d'un Dictateur ? A-t-il de l'éthique ? Est-il un homme d'Etat ? Est-il vrai qu'une telle personne peut conduire le peuple vers une liberté et une paix sociale durable ? Peut-elle prétendre à une parole d'honneur ? Une telle personne peut-elle tenir ses promesses ? Quand Madagascar aura-t-il un leader qui respectera le TENIERANA et le TENY NOMENA ?

L'AMPDHP tient encore à noter que certains politiciens et chefs de partis suivent et/ou encouragent le Pouvoir de fait à emprunter la voie sans issue suivie par celui-ci : les élections législatives.

Ces politiciens et chefs de partis ont-ils des valeurs éthiques ? Ont-ils vraiment un projet de développement durable ? Qu'ont-ils fait avant ce Pouvoir de fait ?

L'AMPDHP demande aux visiteurs de son blog d'identifier les politiciens et chefs de partis dont elle parle et d'en faire des commentaires.

Qui a vraiment de l'éthique pour résoudre la Crise Malagasy et sortir le peuple de l'impasse que les Sans-Ethique lui font subir ?


Commenter cet article