HABEMUS PAPAM

Publié le par La Rédac'

En marge du monde catholique qui est heureux d'avoir un nouveau pape, l'AMPDHP attire l'attention de tout chef et/ou leader religieux que, au modèle de comportement de cet ancien archevêque de Buenos Aires, l'humilité doit être un mode de vie de tout chef et/ou leader religieux chrétien, à l'image du Christ. En effet, tenant compte de ce que disait un autre religieux catholique qui s'occupe du Quart Monde : "tant que la misère sévit toujours un peuple, les droits de l'homme sont bafoués", le Pape François Ier commence son pontificat pour la lutte contre la pauvreté, donc s'occuper des droits de l'homme.

 

Des spéculateurs, croyants catholiques ou non, ne s'attendèrent pas à l'élection du Pape en la personne de l'archevêque de Buenos Aires, car ils ne croient pas qu'une intervention Divine puisse élever celui qui, avec humilité, s'occupe des pauvres, des marginalisés et des vulnérables, donc des démunis.

 

L'AMPDHP exhorte tout chef et/ou leader religieux à reconnaître que les droits et les libertés fondamentales sont d'abord naturels avant d'être adoptés comme principes et règles de relations. Ce sont aussi un pouvoir que possède toute personne humaine pour s'opposer à tout abus. Les libertés religieuses font partie intégrante des droits de l'homme.

 

La prochaine intervention de l'AMPDHP sera axée sur : le danger que représente, pour le peuple, un chef et/ou leader religieux qui instrumentalise la liberté de croyance à des fins personnelles ou autres.

Commenter cet article